boitier cristal, boitier jewel box, pour CD, boitier CD audio, emballage CD audio

Jewel Cases en 3 parties

 

Ce boîtier est universellement connu dans la mesure où il est l'emballage standard pour les albums de CD audio. En polystyrène, il est constitué de 3 parties :

  • à le couvercle (en anglais : lid) toujours transparent
  • à l'intercalaire (en anglais : tray) parfois transparent, souvent noir
    ou d'une couleur opaque
  • à le fond (en anglais : bottom) toujours transparent

Assemblage boitier cristal    Pour voir des exemples de réalisations cliquez iciCD insérés dans un boîtier cristal avec livret et jaquette page presentation

 

Le couvercle comporte des pinces à livret permettant de loger au-dessus du disque un livret jusqu'à 32 pages.

 

L'intercalaire comporte une rosace de fixation du disque. Enfiché dans le fond, il maintient latéralement et sur toute sa surface la jaquette placée en-dessous de lui. Quand il est opaque, il n'est pas possible de voir le verso de la jaquette, si bien que celle-ci n'est imprimée que de son côté visible tourné vers le fond. Quand il est transparent, la jaquette doit être imprimée recto/verso, car on voit le verso au travers de l'intercalaire, surtout quand on enlève le disque.

 

Le fond est toujours transparent.

 

Le couvercle et le fond sont articulés par des ergots, ce qui permet d'ouvrir et de refermer le boîtier.

 

boitiers cristal

 

Les dimensions du boîtier Jewel Case fermé sont : 142 x 125 x 10,4 mm tandis que le tray qu'il contient a les dimensions suivantes : 130 x 121 x 8 mm.

 

Les Jewel Boxes vendus au grand public sont livrés montés, c'est-à-dire que leur tray est déjà inséré dans le fond. Les presseurs et duplicateurs professionnels les achètent (en très grande majorité) séparément : les boîtiers (couvercle + fond) déjà encliquetés et refermés sont stockés à part tandis que les trays sont emmagasinés seuls. L'assemblage final se fait avec l'insertion des composants dans les lignes automatiques de "boxing".

 

La qualité des Jewel Boxes dépend pour une grande part de son poids, qui est la résultante des épaisseurs de ses parois. Nombre de fabricants sont tentés de rogner sur le poids de PS par boîtier, part importante de son prix de revient. La conséquence est que les boîtiers trop légers sont cassants et ne peuvent être "boxés" mécaniquement (le "boxing" est l'opération qui consiste à insérer disque, livret et jaquette dans le boîtier), le risque de casse et d'arrêt de la machine d'insertion augmentant en parallèle avec la diminution du poids des boîtiers. Il faut donc les faire garnir à la main par des opérateurs, d'une part, et la fragilité des produits en cas de chute, aussi chez les consommateurs finaux, est élevée avec risque de blessures, d'autre part.

 

L'appellation "Boîtier Cristal" est générale pour l'identification de ce boîtier, parfois aussi répertorié sous le nom de "Boîtier CRYSTAL". Le nom de "Jewel Box" lui a été donné par Philips, son inventeur vers 1985, mais a été rendu imprécis avec l'arrivée ultérieure des boîtiers de la famille SUPER JEWEL BOX. Les Anglo-Saxons ont donc retenu l'appellation Jewel Case, qui ne prête pas à confusion.

Boitier transparent ouvert Boitier standard noir Boitier transparent

 

 

VICTOIRE   Mini Hosanna    OLIVE

Demande de prix ? Contactez-nous :

PARTENAIRE

site : demamusic.com

http://www.delamusic.com/site6037:www.moncdrom.com