Duplication par Pressage ou gravure de DVD-ROM, DVD Vidéo et DVD audio

Les DVD se présentent à l'utilisateur comme des disques apparemment identiques à des CD, imprimés d'un côté sur toute leur surface (à l'exception des DVD 10, qui n'ont qu'une toute petite partie imprimée au centre) et de l'autre côté présentant un aspect de miroir métallique. ils existent en 3 formats dimensionnels :

  • Ø 12 cm (92% des cas)
  • Ø   8 cm (  7% des cas)
  • format carte de visite (devenus très rares)

Applications des DVD

DVD Vidéo :  insérés dans un lecteur approprié, ils permettent de restituer un ou plusieurs films encodés en MPEG 2 dans une excellente définition, avec lecture des images et des sons. L'ensemble des opérations d'encodage, de création de menus de lecture, d'égalisation et de constitution de sous-titres est appelé l'"authoring".  Les DVD Vidéo représentent 80% des DVD, et ils sont la plupart du temps destinés à la vente au grand public; néanmoins ils constituent un support idéal pour la pérennisation et la diffusion en famille d'évènements privés, autrefois conservés sur rouleaux de films. Le transfert des anciennes bandes sur DVD est aujourd'hui un marché florissant.

DVD Audio : insérés dans un lecteur approprié, ils permettent de restituer des œuvres sonores, généralement de la musique, mais aussi des textes parlés, des enregistrements événementiels. Ils souffrent de la concurrence  des CD audio.

DVD-Rom : insérés dans un lecteur de DVD ils restituent ce qui a été inséré et programmé. Cela peut être des logiciels applicatifs, des bases de données, des images, des sons, même des clips vidéo non encodés en MPEG 2. Les fournisseurs de logiciels de bureautique, mais aussi de logiciels professionnels spécifiques, les entreprises de vente sur catalogue ainsi que de très variés créateurs d'applications font appel au DVD-ROM comme support.

Capacité de stockage

De façon générale, il est difficile d'indiquer des capacités exprimées en temps, car celui-ci est étroitement dépendant du taux de compression utilisé (et aussi des ajouts de langues et de commentaires en vidéo).

Les DVD Ø 12 cm en configuration DVD 5 (simple couche) ont une capacité de stockage de 4,7 Go, ce qui correspond à un film de 2 heures et demi en vidéo, environ 7 heures et demie de son ou de musique en DVD audio.

Les DVD Ø 12 cm en configuration DVD 9 (double couche) ont une capacité de stockage de 8,5 Go. Elle n'est pas double de celle des DVD 5 car une zone de transition pour passer d'une couche à une autre au cours de la lecture doit être aménagée. Elle correspond à un film de 4 heures en vidéo (nous n'avons jamais eu à traiter de DVD audio double couche, bien qu'il soit techniquement possible).

Les DVD Ø 8 cm en configuration DVD 5 (simple couche) ont une capacité de stockage de 1,47 Go, ce qui correspond à un film de 50 minutes en vidéo, environ 2 heures de son ou de musique en DVD audio.

Les DVD Ø 8 cm en configuration DVD 9 (double couche) ont une capacité de stockage de 2,6 Go, ce qui correspond à un film de 1 heure et quart en vidéo.

Droits et redevances afférents à la duplication de DVD

Les presseurs et les fabricants de DVD vierges intègrent et intègreront encore quelques années dans leurs prix de vente les redevances qu'ils doivent payer aux inventeurs du DVD, c'est-à-dire le groupe 3 C et le groupe 6 C. Les presseurs qui fabriquent des DVD Vidéo doivent aussi payer une redevance au groupe MPEG-LA, l'inventeur de l'encodage MPEG 2. Ces redevances sont transparentes pour le client producteur qui donne ses DVD à presser, sauf si le fabricant presseur est un pirate, auquel cas les ayant-droits sont susceptibles de se retourner contre le client final…

La reproduction mécanique de films et de musique est sujette à l'autorisation préalable des sociétés de protection de droits d'auteur, en France de la SDRM, subdivision de la SACEM, en Allemagne de la GEMA, en Suisse de la SUIZA, en Belgique de la SABAM

Impression des DVD

Les DVD sont constitués de 2 demi-disques collés l'un contre l'autre, si bien que la couche métallique très fine comportant les informations (les 2 couches dans le cas des DVD 9) se trouvent protégées au milieu du disque. À la différence des CD il n'est donc pas nécessaire d'appliquer un vernis de protection contre l'abrasion et la corrosion de ces couches métalliques. Dans le cas des DVD pressés, L'impression se fait donc directement sur le substrat en polycarbonate, par :

Sur les disques vierges gravés, un aplat blanc reçoit  impression numérique, impression thermique ou jet d'encre.

Emballage des DVD

Quand le client final désire insérer lui-même les DVD dans un emballage particulier de son choix, les DVD sont livrés en rouleaux sous film rétractable. Sinon, il existe une large palette d'emballages courants, qui se différencient surtout par leur degré de sophistication et par leur prix. Exemples :

Imprimés pour DVD

Les livrets et jaquettes des emballages typiques pour CD tels que les boîtiers cristal, sont réalisés comme pour des CD.

La jaquette des boîtiers spécifiques pour DVD est imprimée en offset, soit recto seulement si le boîtier est opaque, soit recto-verso si le boîtier est transparent. Les dimensions sont différentes en fonction de l'épaisseur du boîtier (tranche 7 mm ou 14 mm). Il faut donc disposer du gabarit correspondant lors de la création graphique.

Les livrets sont au format DVD. Si le nombre de pages est important, la feuille de couverture est généralement en papier 150 g/m² et les feuilles intérieures en 90 g/m². Il est possible aussi de commander un poster plié qui, une fois sorti du boîtier et déplié, atteint une taille respectable.

Les Digipaks® sont en carton GC 300 g/m² et généralement imprimés recto seulement, avec vernis UV, si demandé avec vernis sélectif. Une impression recto-verso peut être aussi réalisée, afin que les tranches intérieures du Digipak® soient elles aussi imprimées au lieu de montrer la couleur naturelle du carton support.